Conférence Action Poésie et autres interventions
de Michel Giroud & Joachim Montessius

16.06.17 à 19h, apéritif dès 18h30

 

Michel Giroud

Conférence action poésie autour de la poésie sonore et de la dactylopoésie d’Henri Chopin

Proche d’Henri Chopin, l’écrivain en tous genres (peintre oral et tailleur en zigzags: gestes, voix, sonorités, mots, schémas, images, photos et vidéos) Michel Giroud (alias Gerwulf et el coyote) propose une conférence en deux actes ainsi que des performances/actions.

La relation de Michel Giroud avec Henri Chopin commence en 1967, lorsqu’il découvre la revue OU et Henri Chopin. Cette même année, il rencontre Isou, Lemaître, les lettristes, Dufrêne, Wolman, Brau...

Dès 1969, Michel Giroud se lance dans la poésie sonore sous toutes ses formes (orale, radiophonique, électronique, collective). La revue OU était alors le seul laboratoire international, singulier et unique en Europe (1964-1974). Michel Giroud demande à Henri Chopin d’écrire la première bible de la poésie sonore internationale dans sa collection Trajectoire en 1979 chez Jean-Michel Place à Paris.

Selon Michel Giroud, Henri Chopin semble ne pas assumer ses contradictions entre la poésie sonore électronique corporelle et la poésie sémantique puisqu’il poursuit les deux voix parallèlement avec une série de recueils de poèmes à mots ! Par contre, d’autres poètes expérimentaux sont parvenus à assumer leur interfaces contradictoires: Bernard Heidsieck avec Notes convergentes, François Dufrêne avec Crirythmes ultra-lettristes, Tombeau de Pierre Larousse ou TPL (1958) et Brion Gysin (Poésie combinatoire et récits).

Michel Giroud (alias Gerwulf et el coyote), peintre oral et tailleur en tout genre (voix, cris, sonorités, graphes, écritures, gestes, projections transmédia, interactions). Historien et théoricien des avant-gardes (dada, fluxus et cie), fondateur et directeur de la collection «l’écart absolu» aux Presses du Réel.

 

Joachim Montessuis

Actionvoixélectronique

Joachim Montessuis développe une pratique ouverte et contextuelle autour notamment de la voix, du son continu, du bruit et de la résonance depuis plus de 20 ans. Son travail se focalise aussi sur des processus conceptuels expérimentaux de mise en abîme de la question de l’observation et de la perception de la réalité à travers une approche non-duelle. Ses performances vocales explorent différents états de transes, à travers les potentialités extrêmes de l’amplification et des transformations électroniques du cri, du chant guttural et bruital, et plus récemment du texte lu. Il conçoit ses actions comme des poèmes-codes, processus dialogiques fertilisants.

 

Avec des interventions de:
Michel Giroud
Joachim Montessuis
Montessuis/Gerwulf

 

DATES À NE PAS MANQUER

FROM CONCRETE TO LIQUID TO SPOKEN WORLDS TO THE WORD

Vernissage et inauguration: le 30 mai 2017, 18-21h

Exposition: 31.05 — 27.08.17

 

Télécharger le dossier de presse

 

 
Subventionné par la Ville de Genève